Être coopérateur

Être coopérateur, c’est être co-propriétaire de la coopérative Les Grains de SEL. Un petit bout de la coopérative Les Grains de SEL vous appartient. Vous participez à son fonctionnement et aux prises de décisions lors des Assemblées Générales. Vous partagez l’ambition du projet, la fierté de ses succès et l’angoisse de ses défis.

Seuls les coopérateurs pourront faire leurs courses au supermarché de la coopérative Les Grains de SEL

L’investissement minimum pour un coopérateur de la coopérative Les Grains de SEL est de 100 euros, ce qui représente un achat de 10 parts de la coopérative (une part sociale = 10 euros).

N’importe quel membre peut payer son investissement de 100 euros en deux ou cinq fois.

Les bénéficiaires des minimas sociaux ainsi que les étudiants boursiers peuvent n’acheter qu’une part, soit un investissement de 10 euros.

Oui. Légalement, la coopérative Les Grains de SEL aura 5 ans pour rembourser l’investissement d’un coopérateur qui le demande en quittant la coopérative. En réalité, nous nous engageons à faire comme à la Park Slope Food Coop (notre modèle) : rembourser l’investissement dans un délai maximum d’un an lorsqu’un coopérateur décidera de partir.

Il convient de rappeler également que la loi prévoit que le remboursement de la part soit diminué de la quote-part des pertes de la coopérative au moment de la sortie. Comme toute entreprise qui démarre, les premiers exercices risquent d’être déficitaires, ce qui est tout à fait normal, et il est donc plus intéressant d’attendre que la coopérative soit bénéficiaire pour sortir.

Oui ! Si vous avez la possibilité d’investir plus, cela aiderait beaucoup Les Grains de SEL. Plus nous récoltons maintenant en fonds propres, moins nous dépendrons des banques et plus nous gagnerons en autonomie. Et cela nous permettra également d’investir d’autant plus dans du matériel et les travaux d’aménagement du supermarché.

Une partie de votre investissement est susceptible d’être déductible de vos impôts, selon les règles de l’administration fiscale et de votre situation personnelle. De manière générale, tout investissement de parts sociales au sein d’une PME française ouvre droit à un crédit d’impôts de 18% du montant investi, ou 50% si vous êtes assujetti à l’impôt sur la fortune.

Nous vous conseillons de vous adresser à votre conseiller en matière fiscale ou à votre centre des impôts pour savoir si vous pouvez en bénéficier.

Vous pouvez payer :
-par virement en demandant nos coordonnées bancaires à contact@lesgrainsdesel.fr
-par un chèque fait à l’ordre de COOPÉRATIVE Les Grains de SEL, et envoyé à :

Les Amis des Grains de SEL
41, rue Barrault
75013 Paris

Non. Ce n’est pas du tout l’esprit de ce projet. Les Grains de SEL est une coopérative à but non lucratif et n’a pas vocation à verser des dividendes aux coopérateurs.

Oui. Si nécessaire, vous pouvez régler votre souscription en deux ou cinq fois, avec le nombre de chèques adéquats.

Les chèques seront débités sur des mois différés selon vos possibilités.

Vous pouvez bien sûr attendre la dernière minute mais si vous le faites dès aujourd’hui cela nous permet de réunir les fonds nécessaires pour investir dans l’aménagement du local et obtenir les prêts bancaires indispensables pour le démarrage de l’activité.

Nous recommandons vivement que tous les adultes d’un foyer souhaitant consommer les produits de la coopérative Les Grains de SEL, soient souscripteurs en achetant leur part et en effectuant leur créneau de travail de 3 heures. Plus de personnes achètent dans le magasin, plus cela génère du travail, le principe est donc que ce travail soit partagé entre tous ceux qui en profitent.

Néanmoins, l’accès à la coopérative sera accepté pour le souscripteur, le conjoint, les enfants majeurs, les aides à domicile qui seront enregistrés à la souscription avec mise à jour si nécessaire, ces derniers devant justifier de leur identité pour rentrer dans le magasin.

Les enfants mineurs de moins de 15 ans, pourront accéder au magasin accompagnés d’un des adultes autorisés par le coopérateur.

Seul le souscripteur, pourra effectuer le créneau de travail, pour des raisons d’assurance.


La coopérative

Les Grains de SEL est une coopérative de consommation (une SCIC loi de 47) organisée sous forme de société par actions simplifiées (SAS). Dans ce modèle, le capital de démarrage ne vient pas de quelques gros investisseurs mais de l’ensemble des coopérateurs… c’est-à-dire de nous. Les utilisateurs du supermarché Les Grains de SEL sont ses propriétaires et le gèrent selon le principe : une personne = un vote, quel que soit le nombre de parts détenues.

(Dans une société commerciale classique, la règle est : une part = un vote.)

Tous les coopérateurs de la coopérative Les Grains de SEL sont automatiquement membres de l’association Les Amis des Grains de SEL, structure qui portera, entre autres, nos futures campagnes d’éducation populaire.

Comme dans une crèche parentale, dont le modèle est identique, ceux qui utilisent la structure assurent son bon fonctionnement en y travaillant et en embauchant collectivement des salariés pour coordonner et compléter ce travail.

Concrètement, pour un coopérateur, cela veut dire que – toutes les 4 semaines – on vient à la coopérative pour tenir la caisse, stocker, réceptionner les livraisons, nettoyer, assurer le travail de bureau etc. Chacun s’inscrira pour assurer un créneau de 3 heures (le lundi de 17h à 20h par exemple) et viendra toutes les 4 semaines travailler sur ce créneau horaire avec d’autres coopérateurs. Des procédures spécifiques seront organisées pour ceux qui ont des calendriers irréguliers (intermittents du spectacle par exemple).

Les Grains de SEL ne verse pas de dividendes, mais comme toute entreprise, elle a intérêt à réaliser des bénéfices pour pérenniser son activité. Ces bénéfices permettront d’investir dans de nouveaux matériels, d’embaucher de nouveaux salariés, d’organiser des activités d’éducation populaire, de diversifier l’activité… L’affectation de ces bénéfices éventuels sera décidée en Assemblée Générale en fonction des priorités et des besoins de la coopérative.

Pour le développement du projet et l’aménagement du local, Les Grains de SEL s’appuie également sur d’autres sources de financement, tels que la finance solidaire, des subventions publiques d’aide au démarrage, des prêts bancaires, des dons privés de fondations ou de particuliers…

Si vous avez des amis, des connaissances ou de la famille qui trouvent que notre idée est bonne mais qui habitent trop loin pour faire leurs courses chez nous, encouragez-les à faire un don sur notre site !

Toute personne ayant souscrit des parts sociales de la coopérative. Chacun a un talent et peut en faire bénéficier la coopérative. (mise en rayon, nettoyage, bricolage, informatique, comptabilité … par exemple)

Nous recommandons vivement que tous les adultes d’un foyer souhaitant consommer les produits de la coopérative Les Grains de SEL, soient souscripteurs en achetant leur part et en effectuant leur créneau de travail de 3 heures. Plus de personnes achètent dans le magasin, plus cela génère du travail, le principe est donc que ce travail soit partagé entre tous ceux qui en profitent.

Néanmoins, pour les premières années de démarrage de la coopérative Les Grains de SEL, notre règle de fonctionnement est celle d’un seul adulte souscripteur obligatoire par foyer. Un autre membre adulte (conjoint ou personne majeure du foyer) non souscripteur pourra faire les courses mais ne pourra pas effectuer le créneau de travail, entre autre pour des raisons d’assurance.

La contribution active des membres débutera réellement à l’ouverture du magasin pour assurer son fonctionnement.

Chaque coopérateur consommateur offrira ainsi : 3 heures de son temps, toutes les 4 semaines à créneau horaire fixe (exemple: un lundi toutes les 4 semaines, de 10h à 13h).

Il existe néanmoins la possibilité d’avoir un horaire variable dans l’organisation de la contribution des membres, ce qui permet d’offrir une certaine flexibilité aux travailleurs ayant un rythme professionnel variable. Cela étant, les membres bénéficiant de ce régime doivent s’inscrire à des créneaux pour lesquels il est plus difficile de trouver de la main d’œuvre, ce qui peut présenter certains inconvénients.

Le travailleur coopérateur participe également aux prises de décisions lors des Assemblées générales.

La coopérative Les Grains de SEL appliquera une marge fixe unique d’environ 20% sur le prix de revient de ces produits.

Cette marge permet de payer le loyer, les frais le fonctionnement du magasin, les achats de matériels, et de rémunérer les quelques salariés nécessaire à la coordination des activités.

Vous pouvez bien sûr attendre la dernière minute mais si vous le faites dès aujourd’hui cela nous permet de réunir les fonds nécessaires pour investir dans l’aménagement du local et obtenir les prêts bancaires indispensables pour le démarrage de l’activité.

Nous recommandons vivement que tous les adultes d’un foyer souhaitant consommer les produits de la coopérative Les Grains de SEL, soient souscripteurs en achetant leur part et en effectuant leur créneau de travail de 3 heures. Plus de personnes achètent dans le magasin, plus cela génère du travail, le principe est donc que ce travail soit partagé entre tous ceux qui en profitent.

Néanmoins, l’accès à la coopérative sera accepté pour le souscripteur, le conjoint, les enfants majeurs, les aides à domicile qui seront enregistrés à la souscription avec mise à jour si nécessaire, ces derniers devant justifier de leur identité pour rentrer dans le magasin.

Les enfants mineurs de moins de 15 ans, pourront accéder au magasin accompagnés d’un des adultes autorisés par le coopérateur.

Seul le souscripteur, pourra effectuer le créneau de travail, pour des raisons d’assurance.

Activité/Ouverture

Afin d’ouvrir le magasin « transitoire », à raison de 7 jours/semaine, 1500 coopérateurs devront être réunis.

Vous trouverez l’ensemble des produits de consommation courante : alimentaire et non alimentaire, produits d’hygiène et d’entretien.

Une attention particulière est portée aux produits en vrac.

La coopérative Les Grains de SEL travaille avec beaucoup de producteurs et fournisseurs différents. Nous recherchons pour chaque produit le meilleur approvisionnement possible en fonction de la qualité, du goût, du prix, de l’impact environnemental et social des produits, des contraintes de transport…

Nous travaillons d’ores et déjà avec des fermes et producteurs de la région mais aussi des grossistes spécialisés pour tous les produits que l’on ne trouve pas facilement près de chez nous.

L’offre de produits évoluera progressivement en fonction des besoins et habitudes culinaires des membres qui nous rejoindrons.

La coopérative Les Grains de SEL entend développer une politique de prix juste : un prix accessible pour les consommateurs tout en rémunérant correctement le travail du producteur. À qualité et produits équivalents, Les Grains de SEL sera le meilleur marché. L’objectif est de vous proposer une offre qualitative à prix abordable.

Pour bien débuter notre activité il nous faut réunir la trésorerie nécessaire au lancement de la coopérative. Les prix des loyers en région parisienne étant élevé il nous faut réunir dès le démarrage un nombre de coopérateurs suffisant afin d’assurer la stabilité économique de la coopérative.

Aussi avant d’arriver dans un supermarché important, nous avons fait le choix de mobiliser un maximum de coopérateurs et de nous former à faire fonctionner un magasin collectivement afin de mettre en place les procédures et de rassurer aussi nos partenaires financiers sur notre capacité à faire fonctionner un tel magasin.

Oui. Nous avons fait le choix de nous adosser à un partenaire spécialisé dans l’e-commerce de produits Bio. Nous organisons également des groupements d’achats avec les membres de l’association qui consiste en une livraison de produits toutes les 6 semaines en provenance de nos partenaires producteurs locaux.

Cela permet de tester les produits et les relations avec les fournisseurs avant l’ouverture du magasin.